Mur végétalisé

En arrivant dans le hall d’accueil, vous avez déjà vu cet immense mur végétal. Si vous souhaitez comprendre comment il fonctionne, c’est par ici.

Les murs végétaux crées par l’homme ont fait leur apparition dès le 17ème siècle, réservés aux parc royaux ou municipaux, mais les techniques récentes de substrat, notamment celle de Patrick Blanc, ont permis de démocratiser leurs installations, et nous en voyons de plus en plus, notamment en milieu urbain.

Ceux -ci demandent un entretien régulier et un arrosage deux fois par jour. L’eau est distribuée en goutte-à-goutte et fonctionne en réseau bouclé.

Les plantes qui le composent sont les suivantes :

  1. Dracaena deremensis
  2. Dracaena compacta
  3. Spathiphyllum
  4. Anthurium
  5. Schefflera
  6. Fougère
  7. Ficus repens ou figuier rampant.
QU’EST CE QUE LA BIOPHILIE ?

Bio = la vie + -phile = qui aime

La biophilie est un concept proposé par le biologiste Edward O. Wilson dans le but de désigner « l’attrait inné de l’Homme pour le vivant et les systèmes naturels ». Ce concept est de plus en plus appliqué dans les espaces de travail, dans le but d’améliorer le bien-être et la faculté de concentration des collaborateurs. Les éléments biophiliques peuvent prendre plusieurs formes : présence de végétaux, par exemple sous la forme d’un mur végétal, ou d’images de nature à l’intérieur de l’immeuble, opportunité d’observer la nature et la saisonnalité à travers les fenêtres, mobilier aux formes organiques, espace de travail donnant l’impression d’être dans une « bulle », … il s’agit de créer à tout moment une interaction entre l’humain et la nature.