un rucher sur les toits

La ville est un territoire favorable pour les abeilles qui échappent ainsi aux pesticides de l’agriculture intensive.

Fort de constat, nous avons disposé sur les terrasses supérieures de Horizons 17 deux ruches qui sont entretenues par un apiculteur spécialisé, Nicolas Geant de l’entreprise Beeopic.

Le miel produit est particulièrement riche en arômes car les abeilles trouvent en ville une diversité d’essences florales plus riches que dans certaines campagnes où est pratiqué la monoculture. Ce millésime est composé majoritairement de tilleul, ce qui lui donne son goût mentholé ; on y trouve aussi du châtaignier qui apporte une pointe d’amertume, de l’acacia pour la douceur, ainsi que du troène …

Cette initiative s’inscrit dans un effort continu d’amélioration du potentiel de biodiversité des espaces verts urbains.

(Api)culture urbaine

L’apiculture fait partie des rares pratiques d’élevage pouvant être introduites dans un milieu urbain, ce qui contribue à la reconnexion entre les citadins et le monde rural, entre producteur et consommateur.

La vie du rucher
  • De mars à septembre : contrôle des ruches par l’apiculteur tous les 12 jours environ
  • Juillet : récolte
  • Août : mise en pot